Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

Val d'Aran: un paradis pour le ski hors piste

Les sommets et les crêtes qui entourent la station de Baqueira Beret sont accessibles en mode «croisement», mais si vous ne voulez pas être un athlète, vous pouvez opter pour l'hélicoptère. Il est seulement nécessaire d'avoir 600 euros.

LA NEIGE QUI SEMBLE DE LA CRÈME

Le ski hors piste est là pour rester. Finies les longues heures passées dans les files d'attente des remontées mécaniques et, plus loin encore, l'idée dépassée que ce sport existait pour et pour la compétition.

Maintenant, il s’agit d’abaisser les lignes impossibles, aussi impossible que cela puisse paraître. Nous sommes dans le Val d'Aran, où gravité et neige se confondent pour créer des descentes radicales.

Ça oui, beaucoup de technique est nécessaire, planches larges, sac à dos avec système anti-avalanche, pelle, sonde et dispositif électronique pour la recherche des victimes d'avalanche. Mais tout peut être loué ou, mieux encore, tout cet équipement est livré au client s’il décide de monter dans l’hélicoptère.

Val d'Aran: laissez-vous inspirer © Val d'Aran

À L'INTÉRIEUR ET À L'EXTÉRIEUR DE BAQUEIRA BERET

Il y a d'innombrables itinéraires le freeride dans tout le domaine skiable de la station aranaise. Mais nous allons dans les parties. La première chose à faire est de détailler les itinéraires ils nous permettront d'utiliser les moyens mécaniques de Baqueira Beret. Dans ce cas, il s’agit des descentes sur les faces sud et nord de la zone "Mirador". Ici vous trouverez des descentes comme le célèbre Scornacabres ou le très technique Tuc de Vaciver, où il y a plusieurs canaux qui ne conviennent pas aux débutants. Ce ne sont que quelques exemples des descentes extrêmes auxquelles on accède depuis la station elle-même.

En dehors de Baqueira Beret, les itinéraires sont plus engagés, mais aussi plus long et plus enrichissant. Pour y accéder, nous avons besoin de crampons et de piolets et, dans de nombreux cas, vous devrez louer une motoneige avec un pilote. Il sera chargé de nous chercher après avoir terminé les descentes.

Pour commencer, nous pouvons choisir les lignes qui apparaissent dans Bagergue, zone accessible depuis Blanhiblar. Sa neige est crémeuse, glissant comme aucune autre et une fois la descente terminée, nous nous retrouverons dans les environs de la municipalité qui lui a donné son nom: Bagergue.

Une autre des destinations le freeride est Montgarri. Nous commençons la descente des crêtes de Dossau par un itinéraire unique, surtout les jours ensoleillés, avec de grandes accumulations de neige qui raviront les plus agressifs. Une motoneige nous ramènera dans le monde civilisé.

La liberté! © Val d'Aran Facebook

EN HÉLICOPTÈRE DESCENS MULTIPLIE

C’est sans aucun doute la meilleure option - et vraiment la seule - pour sortir des environs de la station de ski et rechercher de nouveaux objectifs. Plusieurs entreprises de guides de haute montagne proposent cette activité. Les prix ne sont en aucun cas bon marché. Par exemple, deux vols avec leurs chutes consécutives sont autour de 300 euros et atteignent 600 si nous décidons de faire cinq descentes. En tout cas, Nous serons toujours accompagnés et dirigés par des spécialistes de le freeride.

Nous avons une extension de voies qui dépasse quinze fois le domaine skiable de Baqueira. Nous recommandons les itinéraires de la vallée d'Escunhau.

* Le journaliste Alfonso Ojea est le directeur du programme de Chaîne SER spécialisée dans la neige, Pistes blanches, qui est en ondes depuis 20 ans.

Suivez @ alfojea

Il permet la descente libre la plus audacieuse depuis les plus hauts sommets de la station © Val d'Aran

Laissez Vos Commentaires