Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

La fin de l'assiette carrée: le retour aux origines dans la conception des restaurants

La bulle gastronomique, en plus de beaucoup de bruit, entraînait l’invasion des assiettes carrées, des lunettes noires, des fauteuils rococo et d’une foule de sottises décoratives somptueuses. Maintenant, la course de l'authenticité et moins est plus a également atteint la conception des restaurants. Nous passons en revue les succès et les erreurs de ce retour aux origines.

"La simplicité est vraiment très compliquée."

Voir 26 photos

Les plus beaux restaurants du monde

Ce sont des mots de Sir Jonathan Ive, vice-président exécutif de Apple Design et le grand espoir blanc à Cupertino pour que le navire de la manzanita continue à sonder pacifiquement le bois de chauffage de nos cartes de crédit. Pour se placer, ce mec est le designer derrière l'iMac, l'iPhone, l'iPad ou les écouteurs blancs présents dans tous les fokin Starbucks de la planète. Pour les designers du monde entier, Ive est «leur» Ferran Adrià. Le vrai génie. Récompensé par la Royal Society of Arts comme concepteur royal pour l'industrie et héritier spirituel de Dieter Rams, son influence dépasse les écrans et les câbles. Beaucoup plus loin.

«Lorsqu'un objet est bien conçu, vous vous connectez avec lui. Vous devez éliminer tout ce qui est superflu, tout ce qui n'est pas important. ” Son moins est plus appliqué à la technologie a changé la façon dont nous nous rapportons aux objets qui nous entourent chaque jour. Cela a tout changé. Et de toute façon, je ne peux pas arrêter de voir une connexion (connexions, toujours des connexions), un fil qui relie son influence incommensurable à tout ce qui est arrivé à la conception dans la restauration au cours des dix dernières années.

Un plat carré?

Avant le Noma, la crise, les deuxièmes marques de grands chefs, les listes d’attente et les menus à douze dindes du secteur gâchaient enthousiasme, pâtes et un «plus grand que la vie» qui cela nous a conduit à créer de somptueux «espaces gastronomiques» où le luxe était le message: fauteuils dorés et inconfortables de style rococo, murs noirs (noirs!), lampes Starck et faste à Cascoporro.

Heureusement, le secteur a cessé d’intéresser les secteurs de la finance et du divertissement, de sorte qu’il ne reste «que» des cuisiniers. Comme nous l’avons déjà souligné, «Ce nouveau luxe remplace l’opacité et l’or par du bois, de l’espace et de la nudité. Ce style nordique fuit la végétation luxuriante et cherche à epatar sans éblouir. La connexion avec la personne à travers des matériaux naturels (bois, pierre, peau) et un scénario qui ne prétend pas être votre cathédrale mais votre maison ". La course de l'authenticité et moins est plus était venu à la restauration et aussi à sa conception. Et précisément la conception des restaurants est ce que les Britanniques récompensent chaque année Prix ​​du design des restaurants et des bars: les "Oscars" du design en restauration.

Un retour au naturel © Kook

Il s’agit de la cinquième édition de récompenses qui récompensent les meilleurs designers, architectes et décorateurs. C’est un hasard si l’année dernière, ils ont couronné le restaurant espagnol A Cantina, à Saint-Jacques-de-Compostelle (conçu par Estudio Nómada). Il est intéressant de voir les projets sélectionnés pour les prix 2013 (ils échouent en septembre) et d'analyser comment ils reflètent les tendances et les espaces de ce que seront les barreaux. restaurants et restaurants où nous sommes tombés amoureux; où nous allons rencontrer de nouveaux amis et oublier plusieurs copines inoubliables.

Mais avant d’être prêt à nos 25 favoris, allons avec ce qui est et ce qui n’est pas dans les tendances du design des restaurants.

Choses que oui

- Nappes extérieures. C'est déjà plus qu'une tendance. La nudité est venue à la table et les grands comme Quique Dacosta, Nerua, Coque, Ricard Camarena, Dos Palillos, Koy Sunkha, 41º ou Tickets dressent des tables sans fil.

- matières organiques. Bois (beaucoup de bois!) Et matériaux nobles tels que béton et microciment nu. Des tableaux noirs où l'humanité soulage les écrans plasma dans le cœur de nos hipsters. Des tableaux où le menu et les vins sont accompagnés de fleurs, de craies et de phrases de cuisine.

- mieux à la maison. Il semble que les nouveaux restaurants passent très fortement de cette (merveilleuse) déclaration d'intentions de l'enseignant Rafael Azcona "Comme à la maison nulle part ailleurs". Les bars veulent être votre maison et cela se traduit par les plantes, les plats de votre grand-mère et les cuisinières en vue. Tout en famille.

- Musique. Mais la musique, pas le bruit. Le temps des DJs (bons), du froid et du chunda-chunda est passé. Les multi-groupes qui viennent cèdent la place aux disques de jazz, au vinyle sur les murs et au desktop au rythme de Jamie Cullum.

Choses pas

- lit balinais. La décoration d'Ibiza, les lits blancs, le polyester détruit, le salon d'essuyage et les seaux à champagne regulo (ahem) ont, Dieu merci, compté les jours. Guti non. Quique González oui.

- Tables basses. À un moment donné, un décorateur d'intérieur de génie touché par la baguette magique a imposé cette mode tordue et inconfortable des tables et des chaises basses. Des choses d'Inde, le Taj Mahal, l'inspiration orientale ou ce que je sais. L'horreur

- Verres rares, plats rares. Des verres de champagne noir (de quelle couleur sera le vin?), Des assiettes carrées ou le plus absurde, stupide et terrifiant des inventions créées par l'homme: la tasse de café sans poignée.

- Audrey Hepburn. Tu es si mignonne, Audrey. Mais assez pour voir votre version de Warhol. Sérieusement

GALERIE: ici vous pouvez voir les plus beaux restaurants du monde (selon nous).

Oui, © Commissariat Tacofino

Voir 26 photos

Les plus beaux restaurants du monde

Laissez Vos Commentaires